Axes de recherche

 

THÉMATIQUES DE RECHERCHE

AXES SCIENTIFIQUES

Recherche d’une dialectique interdisciplinaire. Les deux domaines de spécialité (linguistique et littérature/culture) sont fédérés par des notions communes, comme l’identité européenne, les transferts culturels et littéraires de l’Europe, leurs modalités d’expression et de transmission, les enjeux esthétiques et poétiques. Des points de contact existent également entre les deux domaines comme les francophonies européennes, la traduction et la traductologie, des thématiques comme discours et politiques, ou les correspondances d’écrivains européens.

Les recherches de l’ILLE se répartissent en deux programmes qui se rejoignent et se complètent : le premier programme s’intitule «Identités et échanges européens» (IEE), et le second «Le plurilinguisme en Europe» (PLE). Il ne s’agit pas d’une division en deux équipes. L’ILLE configure ses recherches autour d’une même thématique ; et dans la réalité de la vie de laboratoire, les recherches ne se scindent pas forcément selon ces deux programmes axes mais en fonction d’une thématique commune que nous appelons l’interculturalité européenne. Les chercheurs du centre peuvent circuler de l’un à l’autre programme selon les sujets des colloques et les manifestations qui se présentent, d’autant plus que nous privilégions les manifestations qui permettent aux collègues de collaborer le plus possible.

Axe 1. Les identités et échanges européens (IEE)

Ce domaine de spécialité s’attache aux formalisations et aux esthétiques des transferts et des échanges européens. Ceux-ci sont loin d’être stables mais évoluent sans cesse et la littérature et les arts reflètent, selon des modalités fort intéressantes, ces mutations et ces changements, tout en rendant compte des permanences et des convergences de certains topoï, schèmes et archétypes, qui sont autant d’expressions de ce que nous avons qualifié d’identité culturelle européenne. La façon dont les écrivains anciens et modernes réfléchissent mais aussi jouent avec les notions d’Idée et d’Imaginaire européen est un élément important de nos recherches. Par ailleurs, l’interaction de la littérature et des arts ou des médias constitue un autre élément fédérateur important de l’identité culturelle européenne : confrontations interdisciplinaires des textes littéraires de cette aire géographique avec les autres manifestations artistiques : peinture, musique, opéra, et avec leurs discours théoriques. Ces axes sont d’autant plus productifs qu’ils sont directement en lien avec les séminaires de Master de recherche pour les étudiants.

Particulièrement attentifs aux littératures européennes traditionnelles ou dominantes (française et francophone, anglophone, germanophone, italienne, espagnole), l’équipe s’intéresse aussi à ces littératures qu’on dit «mineures» et qui se définissent non seulement en fonction de critères linguistiques, mais également idéologiques, politiques et géographiques. À cet égard, la Suisse, l’Autriche, mais aussi certains pays émergents de l’Europe centrale (Pologne, Hongrie, Roumanie), constituent des champs d’expérimentation privilégiés (vu leur proximité) au regard des problématiques européennes auxquelles le centre s’intéresse particulièrement.

 

Axe 2. Le plurilinguisme en Europe (PLE)

Complémentaire de l’approche littéraire, ce domaine de spécialité étudie les comportements linguistiques propres aux contacts des pays de langues différentes, tout particulièrement lorsqu’il s’agit de pays frontaliers. Il s’attache aux proximités géographiques  de l’Alsace, proposant ainsi une approche linguistique d’une identité que l’on pourrait qualifier d’est-européenne. Le Centre d’études et de recherches interdisciplinaires sur le plurilinguisme en Europe (CERIPE) en est le porteur.

Les axes de recherche sont les suivants :

  • Linguistique fondamentale (sémiologie, sémantique, pragmatique, discours, énonciation, lexicologie) et apparentements des langues d’Europe.
  • Sociolinguistique, Géolinguistique, Didactique des langues, Linguistique et sémiotique appliquées.
  • Interculturalité dans son articulation enseignement-recherche : comment optimiser les enseignements/apprentissages bilingues dans l’espace frontalier ? Étude de la transférabilité méthodologique relativement aux prémisses linguistiques et culturelles des régions concernées (Rhin supérieur et les espaces frontaliers germano-polonais).
  • Politique des langues en Europe (statut, langues minoritaires, glottopolitique, globalisation linguistique ; gestion de l’espace plurilingue).